silice moussée SLS®20F pour façades à lames d'air

Ne perdez plus en surface SHON

Voici les surfaces certifiées sous ATec par DIBt (Germany). Cet organisme de certification fait partie comme CSTB (France) ou bien UBAtc (Belgique) EMPA (Suisse) ... de l'EOTA (Organisation Européenne pour les Agréments Techniques) www.eota.eu.

Ces organismes sont régulièrement audités, autorisés et notifiés conformément à l'article 10 de la directive 89/106/EEC du Conseil, du 21 décembre 1988, relative au rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives des Etats membres concernant les produits de construction.

L'air immobile avec sa conductivité thermique 0,026 W/m.K. est depuis toujours considéré comme le meilleur isolant thermique. Sur ce principe physique, de nombreux bâtiments ont été construits au cours des 50 dernières années.
Le retour d'expérience montre que l'air n'est malheureusement jamais immobile. La perte de chaleur par conduction à travers le mur interne du bâtiment, échauffe l'air à l'intérieur de la lame d'air. Celui-ci renforce alors le phénomène de convection à l'intérieur de la lame d'air, ce qui provoque une accélèration par transfert (pompage) de la chaleur vers l'extérieur du bâtiment.
Avec les années, les joints entre les briques se dégradent (fissures), ce qui accélère d'autant la circulation d'air et augmente le niveau d'inconfort. (sensation de froid permanent due aux courants d'air)
Cette technique d'insufflation dans le corps creux des façades, (extrêmement efficace) est couramment utilisée dans le nord de l'Allemagne depuis plus de 10 années, en Belgique depuis plus récemment et la France y vient progressivement.
 

Le premier isolant thermique granulaire, base minérale en mesure de respecter Lambda = 0,034 W/m.K.

Pour des lames d'air de 2 à 5 cm, le produit utilisé en Allemagne est SLS®20F. Il apporte une isolation de grande qualité sans discontinuité, ni ponts thermiques. Avec cette technique un bâtiment peut être traité en 1 à 2 journées.
  
Les travaux d'isolation s'effectuent de la façon suivante. Il faut percer aux croisements des jointures des briques extérieures un trou au diamètre 20 à 25 mm, tous les 2 à 3 m sous les chéneaux, puis un trou sous chaque fenêtre. Attention, il faut effectuer au préalable des travaux de colmatage intérieurs, éventuellement extérieurs (le long des plinthes, des prises de courant, des embrasures de fenêtres...) de sorte à éviter toutes infiltrations/fuites du SLS®20F lors de l'insufflation (qui se fait sous une certaine pression).
 
Caractéristiques du produit : 
    -   Conductivité thermique Lambda λ = 0,034 W/m.K.
        Sous Avis Technique par DIBt - Catégorie WLG 035 selon DIN 12667:
           * Rapport Z-23.12-1399 par insufflation 
           * Rapport Z-23.12.1395 par déversement
       DIBt comme CSTB font partie de l'organisation www.eota.eu  
   -   Comportement feu : A1 selon DIN 4102-1 (non inflammable)
   -   Résistance à la diffusion de vapeur d'eau : Coefficient μ (mu) = 3 ou Sd = 0,03 m 
        Pour mémoire, les "Bibliothèque Matériaux" référencent les matériaux de construction suivant :
               * Lame d'air de 0,5 à 5,0 cm      Coefficient μ (mu) =           1
               * Mur de brique joint mince       Coefficient μ (mu) =         13
               * Pare-vapeur                                   Coefficient μ (mu) =  10.000
        Cette résistance μ (mu) quasi nulle, permet à SLS20 de diffuser (grâce à sa grande perméance) la vapeur d'eau susceptible de condenser               et les éventuelles infiltrations d'eau. 
SLS®20F évacue la vapeur d'eau progressivement par l'ouverture supérieure des combles, les joints entre les briques, les façades comme précédemment la lame d'air.
   -   Chaleur spécifique : 1.000 J/kg.K
   -   Densité : 20 à 30 kg/m3
   -   SLS®20F est hydrophobe,
   -   Diamètre des grains : 0,1 à 4 mm (les billes glissent avec une très grande fluidité, ne créent pas de poches d'air)
   -   SLS®20F remplit les corps creux même à fortes aspérités sans aucune difficulté. Après insufflation le tassement est inférieur à 10%,
   -   Utilisation :     Dans corps creux de lame d'air supérieure à 4 cm d'ouverture 
   -   Acoustique :   Apporte une isolation acoustique significative,
   -   Étanchéité :    Renforce la protection contre le vent, réduit sensiblement les courants d'air.
   -   Moisissures:   Excellente protection avec son PH de 10,5
   -   Protège la construction contre la vermine, les rongeurs et autres infestations.

SLS®20F résiste à l’humidité (ne pourrit pas), ne subit pas de vieillissement et conserve son Lambda sans dégradation dans le temps. L’isolation thermique est conservée sur une très longue période.

 

La silice de verre moussée SLS®20F est composée d’une base minérale (farine de verre, hydrate calcique, de l’eau et d’un liant ciment) qui lors du malaxage se lient pour créer une structure macrographique de verre. L’étape suivante du processus de fabrication est thermique, accompagnée d’une réduction dimensionnelle des grains, puis d’une opération qui rend le produit hydrophobe pour atteindre 0,034 W/m.K de conductivité thermique. SLS®20F est écologique, sans risques pour l'homme et la nature, il est recyclable et réutilisable.

  
SLS®20F est sous ATEc (Avis Technique) en Allemagne, pour l'insufflation dans les lames d'air des immeubles HLM, locatifs, bâtiments publics, les écoles, le résidentiel.

Nous restons à votre disposition pour examiner vos demandes spécifiques : info@isolproducts.com